L’importance du réseau associatif fédéral

Le 29 aout 2018, Pierre Archambeaud, SPV de Lencloitre, était victime d’un accident corporel grave, en service commandé.

Suite à cet accident, il fut hospitalisé plusieurs jours. De retour à son domicile, celui-ci n’était pas adapté à sa situation (alité puis fauteuil roulant). Il a donc fallu chiffrer des travaux conséquents de réaménagement de logement (installation d’une salle de bain au RDC de son habitation).

Le coût des travaux se sont révélés importants. C’est alors que le réseau associatif s’est mis en marche :

Tout d’abord les amicales de St Genest d’Ambiere et Lencloitre ont fait voter à leur bureau respectif une aide sociale exceptionnelle. Puis ces amicales se sont rapprochées de leur commune afin de bénéficier également d’une aide financière pour soutenir leur collègue. Aide financière acceptée par le conseil municipal des deux communes.

L’Union départementale a ensuite pris le relais afin de constituer un dossier auprès de l’Union Régionale et de l’œuvre des pupilles. Le dossier a été étudié par les différentes instances et accepté en CA pour l’UR et en commission solidarité famille pour l’ODP. Le responsable de la commission solidarité famille a soulevé le caractère particulier de ce dossier et a félicité l’ensemble des acteurs pour leur réactivité et leur soutien auprès de Pierre.

Grâce aux réseaux association et fédéral, Pierre a pu faire faire les travaux et vivre sa convalescence dans une situation plus convenable. A ce jour il a repris son activité professionnelle à temps complet, cependant il n’a pu reprendre son activité SPV pour le moment.

Le SDIS a également pris en charge financièrement plusieurs heures de ménage du logement afin d’accompagner la convalescence de Pierre.

Le PUD rappelle l’importance du réseau associatif fédéral. De plus, il est important de souligner que pour toute sollicitation des instances fédérales (FNSPF-MNSPF-ODP), le dossier doit être avisé par le PUD.

De plus, la vigilance doit être de mise lors d’instruction de dossier car ces derniers jours, plusieurs demandes ont été faites auprès de l’union départementale afin d’instruire des dossiers à la suite de sinistres automobiles.

Il s’avère que pour la gestion de certains dossiers, que nous avons malheureusement dû refuser, les personnes concernées n’étaient pas à jour/en règle de certains documents afin que leur véhicule puisse être autorisé à rouler et que nous puissions les prendre en charge par le biais de nos assurances complémentaires.

De ce fait, il est nécesaire de rappeler via cette newsletter, la nécessité d’effectuer un rappel à l’ensemble des sapeurs-pompiers actifs et à l’ensemble des adhérents sur les conditions de couverture sociale et/ou complémentaire.

Lors de la réunion d’information avec la MNSPF du mois de novembre dernier au CSP Poitiers Saint-Eloi, toutes les informations ont été données sur les prises en charge des sinistres automobile ainsi que toutes les modalités sur les aides sociales qui pouvaient être apportées.